Exploatarea animalelor din staţiunea Sântana de Mureş de la Negrileşti (judeţul Galaţi)

Cercetări Arheologice 18-19, 2012, 219-230
https://doi.org/10.46535/ca.18-19.08



Exploatarea animalelor din staţiunea Sântana de Mureş de la Negrileşti (judeţul Galaţi)


Authors: Adrian Bălăşescu, Valentin Radu

Keywords: archaeozoology; Sântana de Mureș culture; animal husbandry; hunting

Abstract:

La faune etudie dans cet article est datee comme appartenant a la culture Sântana de Mureş. Le materiei se constitue dans un echantillon representatif pour caracteriser la paleoeconomie animale de la communaute humaine de Negrileşti (dep. de Galaţi). L’elevage a le poids le plus important dans lequel Ies bovins sont Ies plus exploitees. Ils sont suivis par Ies caprines et Ies suides comme nombre de restes. Comme nombre minimal d’individus leur ordre change. Ainsi Ies bovins sont suivis par Ies suides et Ies caprines. II est a noter que Ies betes a comes (grandes et petites) sont elevees d’une maniere mixte aussi pour la viande tendre, que pour le lait et la laine (s’est le cas des moutons). II faut ajouter aussi la force de travail des bovins certifiee par Ies pathologies identifiees sur Ies coxaux. La chasse a un pourcentage extremement faible, si l’on considere le nombre de taxons identifies, le nombre de restes et celui des individus. Son importance est presque negligeable. De point de vue de la paleoeconomie animale le site de Negrileşti est semblable a ceux de Gura Banca, Nicolina et Smârdanu, ce qui signifie que Ies bovins sont predominants avec des pourcentages superieurs a 60% en NR ; la seconde place etait disputee par Ies suides et Ies caprines ; la chasse a une importance mineure. Notre etude confirme que dans Ies etablissements de Sântana de Mureş Ies bovins sont Ies animaux Ies plus exploitees, contrairement aux necropoles ou dans le depot rituel predominent Ies caprines. II est possible que l’utilisation de petites betes a comes comme offrandes ait un certain nombre de raisons economiques (especes de taille moyenne a petite), mais ii ne faut pas negliger )’aspect qui tient des croyances de ces communautes.

Download: PDF


How to cite: Adrian Bălăşescu, Valentin Radu, Exploatarea animalelor din staţiunea Sântana de Mureş de la Negrileşti (judeţul Galaţi), Cercetări Arheologice, Vol. 18-19, pag. 219-230, 2012, doi: https://doi.org/10.46535/ca.18-19.08


Creative Commons Licence
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License