Aşezământul monahal-spitalicesc „Sfântul Pantelimon”

Cercetări Arheologice 17, 2010, 241-260
https://doi.org/10.46535/ca.17.13



Aşezământul monahal-spitalicesc „Sfântul Pantelimon”


Authors: Irina Ene, Anca Păunescu, Ioana Paraschiv-Grigore

Keywords: religious establishment;17th century; princiary house; cellar; church

Abstract:

L’édification de l’établissement monacale et en même temps hôpital, lieu où se trouve aujourd’hui le complexe hôtelier « Lebăda», a commencé pendant le premier règne de Gregoire li Ghika en Valachie et a été inauguré en 1750, pendant son deuxième règne. L’enceinte en avait une forme rectangulaire, au centre se trouvant l’église ayant comme patron Saint Pantelemon. Au milieu du cote méridionale de l’enceinte se trouvait la maison princier et sur celui oriental les bâtiments de l’hôpital. Les maisons cuminique ont été élevées sur le cote septentrionale, en temps que sur celui occidental se trouvaient la tour du campanile, par laquelle on pénétrait dans la complexe, et les cellules des moines. Au commencement, l’administration de cet établissement a été donnée a une épitrope, cela jusqu’en 1832, quand a été constituée l’Ephorie des Hôpitaux. Cette dernière institution, bénéficiant d’un règlement de fonctionnement des hôpitaux, prendra aussi l’administration de l’hôpital du monastère Saint Pantelemon. Les constructions de cet ensemble ont souffert plusieurs transformations pendant le temps, en liaison surtout avec les agrandissements de la capacité de l’hôpital, jusqu’en 1973, quand il a été déménage dans un nouveau bâtiment à Bucarest. Dans I’ église de ce complexe se trouvaient les tombes du fondateur, le prince Gregoire li Ghika, et de sa femme, la Dame Zoe, ainsi que la tombe d’Alexandre li Ghika. L’église a été démolie en 1985. Les premières investigations et sondages archéologiques ont été faits en 1985. Les recherches archéologiques préventives de l’automne 2008, comme suite d’un nouveau projet d’aménagement de l’hôtel «Lebăda», ont établi la stratigraphie générale de l’enceinte de l’ancien établissement, a soumis aux investigations les restes du mur d’enceinte, les fondations et la cave de la maison princière. De même ont été fouillées les fondations de l’église détruite en 1985, qui en avait un plan en forme de nefs avec (‘abside de l’autel demi-circulaire. Au nord du mur de fondation on a découverts 9 sépultures d’inhumation et de reinhumation, ayant une orientation chrétienne.

Download: PDF


How to cite: Irina Ene, Anca Păunescu, Ioana Paraschiv-Grigore, Aşezământul monahal-spitalicesc „Sfântul Pantelimon”, Cercetări Arheologice, Vol. 17, pag. 241-260, 2010, doi: https://doi.org/10.46535/ca.17.13


Creative Commons Licence
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License