Les recherches archéologiques du tell de Hârşova (dép. de Constantza) 1997-1998

Cercetări Arheologice 11, 2000, 13-124
https://doi.org/10.46535/ca.11.01



Les recherches archéologiques du tell de Hârşova (dép. de Constantza) 1997-1998


Authors: Dragomir Popovici, Bernard Randoin, Yannick Rialland, Valentina Voinea, Florin Vlad, Cătălin Bem, Carmen Bem, Gianina Haită , avec des contributions de: Geanina Haită, Constantin Haită, Mihai Tomescu, Felicia Monah, Valentin Radu, Dragoş Moise

Keywords: -

Abstract:

Les deux campagnes de fouilles avaient pour objectif la poursuite des recherches archéologiques dans la zone Β afin de mettre en connexion strabgraphique les diverses structures apparaissant dans la zone. En effet: – dans les secteurs 10 et 13, la fouille n’avait pas atteint le niveau des autres secteurs et il était donc urgent de remédier à cela; – tous les secteurs n’avaient pas atteint le même niveau stratigraphique et il fallait intervenir de façon à atteindre partout le niveau des secteurs 1 et 6, où l’on avait exposé les restes de l’habitation incendiée n° 19. D’autre part, l’équipe de recherche devait étudier plus avant les divers types de structures d’habitations et de combustion livrés par la fouille. Il fallait également poursuivre la formation des nouvelles séries d’étudiants participant aux campagnes de fouilles, qui venaient des universités „Ovidius” (de Constanţa) et „Valahia” (de Târgovişte). Lors de la campagnes de 1998 on a en effet constaté un hiatus dans le renouvellement des générations d’étudiants. Une nouvelle organisation devra être recherchée afin de mieux assurer la continuité de la formation des étudiants à la fouille pendant les quatre campagnes de leur participation au chantier. Enfin, l’équipe avait en vue de poursuivre les études pluridisciplinaires en étroite corrélation avec les objectifs mentionnés ci-dessus, une attention spéciale étant accordée à la paléo-économie de la communauté locale du „type de Gumelniţa”. La réalisation de ces objectifs s’est durement heurtée à de conditions climatiques excessives: les pluies de 1997 et les chaleurs torrides de 1998. Il nous faut aussi rappeler les difficultés liées à l’instruction des étudiants qui participaient pour la première fois aux travaux d’un chantier archéologique, difficultés sous-estimées initialement et qui ont imposé un nouvel ordre des priorités ainsi qu’un nouveau rythme de travail. Le texte présenté ici a été élaboré à partir de données de terrain encore incomplètes et alors que les études pluridisciplinaires se poursuivent encore, il ne peut donc s’agir que d’un rapport préliminaire dans lequel nous souhaitons livrer les premiers résultats et nos premières hypothèses.

Download: PDF


How to cite: Dragomir Popovici, Bernard Randoin, Yannick Rialland, Valentina Voinea, Florin Vlad, Cătălin Bem, Carmen Bem, Gianina Haită , avec des contributions de: Geanina Haită, Constantin Haită, Mihai Tomescu, Felicia Monah, Valentin Radu, Dragoş Moise, Les recherches archéologiques du tell de Hârşova (dép. de Constantza) 1997-1998, Cercetări Arheologice, Vol. 11, pag. 13-124, 2000, doi: https://doi.org/10.46535/ca.11.01


Creative Commons Licence
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial 4.0 International License